Le Fonds mondial octroie un financement à la RDC pour lutter contre VIH/SIDA, la Tuberculose et le paludisme

Le Fonds mondial a accordé une subvention pour une période de trois ans, de 2018 à 2020, destinée à la République Démocratique du Congo (RDC) afin de lutter contre le VIH/SIDA, la Tuberculose et le Paludisme. Ce financement de 543 millions de dollars fait suite à une demande effectuée par la RDC afin d’engager une lutte efficace et obtenir de meilleurs
résultats contre ces trois maladies.

Entre 2015 et 2017, grâce à la précédente subvention, l’appui du Fonds mondial a permis d’organiser le dépistage de plus 7 millions de congolais, de mettre 117.000 personnes sous
traitement Antirétroviral, de dépister et traiter plus de 345.000 cas de tuberculose et de distribuer plus de 44 millions de moustiquaires imprégnées d’insecticide, dans l’ensemble du territoire de la République.

La nouvelle subvention du Fonds Mondial, destinée à la mise en œuvre de projets de lutte contre les trois maladies, appuie le Ministère de la Santé Publique et ses programmes. La société civile est impliquée dans la mise en œuvre par le biais des ONG CORDAID et SANRU, qui ont été sélectionnées comme principaux récipiendaires. Au total, ces subventions ont pour objectifs de dépister pour le VIH plus de 7 millions de personnes, 498 000 personnes doivent être traitées
contre la tuberculose, et 25 millions de cas de paludisme doivent être testés et traités d’ici à 2020.

Selon la Chargée d’Affaires de l’Ambassade des Etats-Unis en RDC Madame Jennifer Haskell «les Etats-Unis sont fiers d’être associés aux résultats atteints par le Fonds mondial à ce jour. En dehors de la contribution du gouvernement américain au Fonds mondial, l’appui bilatéral des États-Unis dans le secteur de la santé avoisine 200 millions de dollars chaque année ».

Pour sa part, l’Ambassadeur de France en RDC Monsieur Alain Rémy, « a félicité le Ministre de la Santé pour son engagement dans l’amélioration de la santé de tous les congolais. La France, qui finance le Fonds mondial, GAVI Alliance pour la vaccination et UNITAID, se réjouit des résultats
obtenus dans la lutte contre les maladies ».

Le gouvernement des Etats-Unis est le plus grand bailleur du Fonds mondial avec une contribution de plus 30 pourcent du financement total. De 2001 à 2016, les Etats-Unis ont donné près de 13 milliards au Fonds mondial.

La France, 2ème contributeur du Fonds mondial depuis sa création en 2002 avec 4,3 milliards d’euros de dons, se réjouit de l’impact des financements provenant de la communauté
internationale et en particulier des pays de l’Europe, dans la prise en charge et le traitement des personnes qui en ont le plus besoin en République démocratique du Congo, comme dans plus de 100 pays soutenus par ce Fonds.

A propos du Fonds mondial

Le Fonds mondial est un partenaire important du gouvernement de la République Démocratique du
Congo en matière de lutte contre le VIH/Sida, la Tuberculose et le Paludisme. Il vient en appui aux
programmes nationaux qui coordonnent la lutte, il investit également dans le renforcement des
systèmes de santé et est, le premier investisseur pour la mise à échelle du système d’information
sanitaire.

 

GREEN RDC

Auteur de l’article : Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *