A New York, Dr Ambatobe prend part au forum politique de haut niveau sur les Odd

Les Objectifs de développement durable (ODD) sont au menu d’un forum politique de haut niveau à New-York aux Etats Unis d’Amérique. “L’évolution vers des sociétés durables et résilientes”, en est le thème. Des délégués des pays membres des Nations Unies, des ONG prennent part à ces travaux étalés du 16 au 18 juillet 2018. La RDC y est représentée par le ministre de l’Environnement, conservation de la nature et développement durable, Amy Ambatobe.

Ce forum, principal pôle des Nations Unies, a comme objectif majeur d’examiner des progrès accomplis dans la mise en œuvre des Objectifs de développement durable au niveau mondial.

En effet, les participants s’emploient à passer au peigne fin cinq des dix-sept ODD ci-après :
Objectif 6 : Assurer la disponibilité et la gestion durable de l’eau et de assainissement pour tous. Objectif 7 : Assurer l’accès à une énergie abordable, fiable, durable et moderne pour tous. Objectif 11 : Rendre les villes et les établissements humains inclusifs, sûrs, résilients et durables. Objectif 12 : Assurer des modes de consommation et de production durables. Objectif 15 : Protéger, restaurer et promouvoir l’utilisation durable des écosystèmes terrestres, gérer durablement les forêts, lutter contre la désertification, enrayer et inverser la dégradation des terres et enrayer la perte de biodiversité.

En marge de ces travaux, il est également prévu, en coopération avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), un atelier parlementaire ce mardi 17 juillet, de 9 h 30 à 12 h 30 heure de New-York. Cet atelier s’articulera autour de l’outil d’auto-évaluation UIP- PNUD pour aider les parlements à institutionnaliser les ODD.

En rappel, les 17 objectifs de développement durable (ODD) et leurs 169 cibles (sous-objectifs) forment la clé de voûte de l’Agenda 2030, adopté par l’ONU en septembre 2015 après deux ans de négociations.

Ils tiennent compte équitablement de la dimension économique, de la dimension sociale et de la dimension environnementale du développement durable et intègrent pour la première fois l’éradication de la pauvreté et le développement durable dans un dispositif commun.

 

Avec Zoom Eco

Auteur de l’article : Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *